dimanche 20 juillet 2014

Le Trone de Fer - George R. R. Martin


Le Trône de Fer
Auteur : George R. R. Martin
Édition : Pygmalion/J'ai Lu
Genre : Fantasy
Description :
Il était une fois, perdu dans un lointain passé, le royaume des Sept Couronnes... En ces temps nimbés de brume, où la belle saison pouvait durer des années, la mauvaise toute une vie d'homme, se multiplièrent un jour des présages alarmants. Au nord du Mur colossal qui protégeait le royaume, se massèrent soudain des forces obscures ; au sud, l'ordre établi chancela, la luxure et l'inceste, le meurtre et la corruption, la lâcheté et le mensonge enserrèrent inexorablement le trône convoité. Pour préserver de l'ignominie les siens et la dynastie menacés se dresse alors, armé de sa seule droiture, le duc Stark de Winterfell, aussi rude que son septentrion natal. Mais, en dépit du pouvoir immense que vient de lui conférer le roi, a-t-il quelque chance d'endiguer la tourmente qui se lève ?

xxx

Comment être objective sur ce cycle !? C'est MA série préférée, tous genres confondus. Vous savez, de celles que vous connaissez sur le bout des doigts, dont vous collectionnez les produits dérivés, et dont vous vous sentez conserné(e)s dès que vous en entendez parler. C'est mon cas avec Le Trône de Fer, que j'ai d'abord découvert avec la saison 1 de la série télévisée de la chaîne HBO, pour ensuite me plonger dans la lecture des 5 romans publiés jusqu'ici (Eh oui, je fais partis de ces personnes qui n'avaient jamais entendu parler de GRRM avant, mais rassurez-vous j'étais déjà adepte de la SFFF, juste un peu plus YA avant de me replonger dans l'univers Fantasy).

Je ne suis pas du genre à aimer les phénomènes de mode, ça m'agace vite et me dégoute de ce que j'aime, mais je dois avouer que le Trône de Fer fait exception à la règle (enfin... les livres, parce que la série et tout ses changements m'énerve un peu)


Et au fond... de quoi ça parle ?
Vous découvrez la famille Stark (le père, la mère, les cinq enfant et le fils bâtard du père), dont le père Ned est contraint de quitter le Nord pour aller à la capitale suivre le Roi, et son ami de toujours, Robert Baratheon. Sauf que la Reine Cersei ne le voit pas vraiment de cet oeil, et de là les complications commencent. Il est avant tout question de complots, qui ont tous pour motif d'être "pour le bien des Sept Couronnes" et qui engendrent une quantité de meurtres, d'enlèvements et de retournements de situation assez déroutants.
N'espérez même pas vous attacher à des personnages, vos favoris risqueraient de subir de tragiques pertes ! Et si vous pensez avoir compris le dénoument de l'histoire, ou les intentions d'un personnage, vous pouvez être sûrs que Martin va vous surprendre. C'est une série qui est pour le moins rebondissante.
Si vous voulez de grandes batailles et un rythme effreiné, vous pouvez aussi passer votre chemin ! L'histoire avance au rythme des personnages. En tant que lecteur, on se retrouve plutôt à la position de celui qui étudie la stratégie d'une guerre avec des pions sur une carte. Chaque mouvement de chaque personnage est important et décisif. Chaque dialogue a de la valeur.
Les personnages :
Ils sont nombreux, à en perdre le lecteur. Mais si vous suivez, alors rapidement il n'y a plus de problème pour comprendre qui-est-qui et qui-fait-quoi. Le tout est de rester un peu attentif.
Le nombre de personnages est ce qui fait le charme de cette série. Vous ne pouvez pas prendre parti entre les gentils et les méchants parce qu'en étant dans la tête de tout le monde à tour de rôle, vous découvrez leur réelles motivations et pensées et vous apprenez à les comprendre et à les aimer, peu importe de quel côté ils sont. Vous avez une telle multitude de personnages que vous avez plus l'impression de regarder une map-monde que de suivre l'histoire avec les personnages.

Quelle est la différence avec la série ?
Elle est à la fois énorme et minime ! HBO a très bien réussi l'adaptation, avec des acteurs talentueux et dans l'ensemble fidèles aux personnages, un scénario du tonnerre qui sait être très fidèle au roman d'origine, mais cependant il y a des moments où ça s'éloigne. Il manque beaucoup de personnages malheureusement, des événements coupés pour des raisons techniques, et une multitude de petits détails qui font des romans une réelle merveille ! Vous pouvez facilement lire les livres et regarder la série en même temps. Je vous le conseille d'ailleurs ! Mais attention aux spoilers avec la série qui avance parfois plus rapidement que les romans !

Petit bémol !
Parce qu'il en faut bien un : LA TRADUCTION. Oui je le mets en capitales, car pour moi c'est un scandale. Mais certaines personnes vous diront tout le contraire, alors ici c'est chacun son opinion. Je vais vous donner la mienne : si vous avez la capacité de le lire en anglais surtout n'hésitez pas. La traduction est lourde (il n'y a qu'à voir le résumé) avec des phrases compliquées et interminables. C'est assez inégal dans l'ensemble.
La VO est au contraire simple ! Si vous avez des difficultés de vocabulaire, sachez que c'est très souvent le même qui revient, alors ça sera dur les 50 premières pages et une fois que vous aurez pris l'habitude, ça se lit très facilement. Il n'y a pas de descriptions interminables ce qui facilite une lecture fluide, et les chapitres sont relativement courts, changeant de points de vue des personnages à chaque fois, ce qui permet de faire des pauses assez facilement.
Mais encore une fois, il y a beaucoup de gens qui adorent le style d'écriture du traducteur (qui n'a rien à voir avec l'original, ce n'est presque pas la même oeuvre !) donc ne vous arrêtez pas sur mon avis là dessus ! FONCEZ !

Si je devais noter mes chroniques, cette saga aurait un 10/10 pour tous ces petits moments qui font frémir, sourire, glousser ou même pleurer. Parce que chaque retournement de situation est un scandale, parce que chaque mort (il y en a un paquet !) est d'une injustice sans limite, mais surtout parce qu'on oubli tout au long de la lecture que c'est un livre tellement l'univers est détaillé.
Parce qu'il y a Ned Stark, Jaime Lannister ou Daenerys Targaryen, qu'il est impossible de prendre partit dans les complots et qu'il est tout autant impossible de décrocher de la lecture.


Cette lecture participe au challenge Dark Fantasy

6 commentaires:

  1. Ah oui, c'est effectivement une sacrée exception au vu du phénomène que la saga connait ;) je suis d'accord avec toi sur la traduction ; et je ne connais pas de lecteur qui accroche. Mais heureusement le traducteur change ! C'est chouette en tout cas de "vivre" la saga comme ça :) Pour la série tv le fait d'avoir l'auteur dans l'équipe exécutive doit beaucoup aider. Pour ma part, je n'accroche pas autant...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai de plus en plus de mal avec tous les changements... Ils "ruinent" bien quelques personnages aussi en changeant leur personnalité, comme Loras (le meilleur exemple d'ailleurs). Je ne vois pas où est passé son amour infini et éternel pour Renly, celui qui le pousse à aller dans la Garde du Roi d'ailleurs, dans laquelle il n'est absolument pas. Ahem...

      Supprimer
  2. Tu peux l'ajouter aussi celui-là ;)

    RépondreSupprimer
  3. Je dois être à environ un tome de la fin du deuxième intégrale. Je fais une pause déjà depuis plusieurs mois. J'aime beaucoup, mais je trouve dommage que ce soit autant politique et que le côté fantasy est un peu trop laissé de côté. Je suis en train de lire une autre saga de fantasy qui est aussi longue voire plus que celle-ci, c'est "La roue du temps", que je préfère d'ailleurs. Même là aussi, parfois la traduction laisse à désirer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu t'arrêtes trop longtemps tu auras du mal à reprendre !! ^^
      La Roue du Temps me fait de l'oeil aussi... mais je dois avouer que le nombre de tomes m'effraie un peu ! Et comme j'ai déjà pas mal de grandes séries qui m'attendent, ça sera certainement pour quand tout sera terminé ^^

      Supprimer
    2. ça va encore pour moi. ^^ Au pire, je pourrais toujours les relire, en tout cas la Roue du temps. C'est dommage qu'il ne l'ait pas à la biblio, par contre c'est le cas pour le Trône de fer. C'est pratique quand y a autant de tomes.

      Supprimer