jeudi 24 juillet 2014

Sky Doll [BD]



Sky-Doll

Auteur : Alessandro Barbucci & Barbara Canepa
Édition : Soleil
Genre : BD Science-Fiction
Tomes :
1 - La Ville Jaune
2 - Aqua
3 - La Ville Blanche
Description : 
Noa est une poupée qui doit être remontée toutes les trente-trois heures par une clé que détient son possesseur, ce qui fait de lui le maître de son existence. Mais Noa n'est pas comme les autres androïdes : elle est capable de rêver, et de se souvenir de ses songes. Alors que son maître, "Dieu", meurt dans d'étranges conditions, elle parvient à s'échapper en se cachant dans la soute d'un vaisseau spatial piloté par Roy et Jahu, deux envoyés de la grande Ludovique, papesse qui règne sur la planète Papathéa. Elle se retrouve alors embarquée avec eux dans leur mission périlleuse...

xxx

J’ai découvert cette BD alors que je cherchais au hasard quelque chose à lire pendant ma pause déjeuner, et ce fut une très agréable surprise.

Tout d’abord, c’est le dessin de la couverture qui m’a attiré. Il y a une certaine innocence dans ce personnage, on la sent un peu perdue. Ça a titillé ma curiosité et j’ai décidé d’ouvrir la BD.

C’est dans un univers de science-fiction que l’on se plonge, et on découvre l’histoire de Noa, une poupée qui est « employée » dans une entreprise de lavage de vaisseaux spatiaux. La planète sur laquelle elle habite est futuriste, mais on n’en sait pas tellement plus. On découvre une divinité étrange, Ludovique ; une présentatrice de télévision extravagante, ainsi que deux gars, Roy et Jahu, qui vont faire la connaissance de Noa.

Celle-ci n’est pas aussi parfaite que sa fonction le supposerait : elle a envie de réfléchir, à l’inverse des autres poupées de plaisir qui se contentent de laver des vaisseaux en remuant leur popotin. Elle décide de se cacher dans le vaisseau de Roy et Jahu pour échapper à son existence misérable et tenter d’en mener une bien à elle. Sauf qu’elle se retrouve au centre d’une mission de la plus haute importance et part en direction de la planète Aqua où elle est censée trouver des réponses à ses nombreuses questions !

Il n’y a pour l’instant trois tomes parus (enfin un quatrième a vu le jour en édition collector noire et blanche mais j'aime tellement les couleurs que j'attends la nouvelle version pour le découvrir), qui se dévorent très rapidement, mais dont, je pense, il doit être dur de se lasser tellement les dessins sont magnifiques. J’avais d’ailleurs dès les premières pages eu la sensation de connaître le coup de crayon du dessinateur, bien que son nom ne m’évoquais rien (je ne suis pas une pro des illustrateurs de BD ^^) et après vérification j’ai bien pu avérer ce que je supposais : Barbucci n’est autre que le dessinateur de EKHÖ, une autre de mes découvertes hasardeuses récentes !

Les dialogues légers, le scénario simple mais qui a de très bonnes bases et les dessins qu’on ne se lasse pas d’admirer font de cette série un vrai régal à lire. Je la recommande vivement :)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire