vendredi 22 août 2014

Cristal qui songe - Theodore Sturgeon

Cristal qui songe
Auteur : Theodore Sturgeon
Genre : Fantastique
Editeur : J'ai Lu
Description :
Horty Bluett, un jeune enfant adopté, est renvoyé de l'école. Motif : il mange des fourmis. Cet événement pousse son père adoptif, le juge Armand Bluett, à l'enfermer dans un placard. Par accident, il lui sectionne alors trois doigts de la main gauche. Las des maltraitances, Horty se résout à fuguer, n'emportant avec lui que Junky, son diablotin en boîte, un jouet qu'il possède depuis l'orphelinat et qui lui tient à cœur. Après avoir dit au revoir à son amie Kay Hallowell, il est recueilli, puis hébergé par une troupe de cirque ambulant, dirigée par le misanthrope Pierre Ganneval, dit "le Cannibale", un ancien médecin. Au milieu des nains et des autres "monstres" de la troupe, il va petit à petit faire face à son destin, aidé par Zena, la naine qui l'a recueilli dans sa roulotte, tandis que le cruel Ganneval poursuit ses expériences secrètes sur de mystérieux cristaux qui songent..
xxx

Ce roman m'avait été conseillé plusieurs fois par un client régulier de ma librairie, sans que je sache réellement de quoi il parlait. Je n'avais jamais entendu parler de Sturgeon avant ça mais j'ai tout de même conservé la suggestion dans un coin de ma tête, jusqu'au jour où je suis tombée sur un exemplaire d'occasion. Je n'ai pas hésité longtemps à l'acheter ^^

Cristal qui Songe est l'histoire un peu étrange d'un garçon qui s'enfuit de chez ses parents adoptifs et se retrouve au sein d'un groupe de forains difformes, parfois monstrueux (et pourtant adorables, le roman peut d'ailleurs amener un grand débat sur la tolérance, la monstruosité et l'humanité). Il se lie d'amitié avec une personne en particulier, une magnifique naine du nom de Zena, qui le prend sous son aile et l'éduque, tout en le transformant en une femme naine à son tour, pour des raisons plutôt mystérieuses.

Arrivée à cet endroit de ma lecture, j'étais un peu perplexe. Je n'avais aucune idée d'où pouvait mener l'histoire mais, pourtant, je sentais que des éléments allaient devenir importants, à commencer par les fameux cristaux auxquels le titre fait référence (je ne vous en dis pas plus sur le sujet :p).
C'est seulement aux environs de la 100° page, c'est-à-dire pas très loin de la moitié du roman, que j'ai commencé à comprendre. Et là, autant le dire franchement, je n'ai plus décroché. Je me suis retrouvée happée dans l'histoire jusqu'à la dernière page.

La part de science-fiction du roman n'est pas tellement accentuée, elle est présente par le biais des cristaux et leurs pouvoirs un peu étranges, mais on est loin des récits complexes et scientifiques du genre. C'est le type de SF très abordable, que n'importe qui pourrait lire sans même se rendre compte que ça en est.

Si je ne vous révèle pas plus l'histoire, c'est parce qu'elle est courte et se lit rapidement, mais je dois avouer qu'elle est bien faite. Ca ressemble plus à une grande nouvelle qui développe simplement une idée que l'auteur a eue. L'histoire n'est pas profonde, elle n'apporte pas de grande réflexion, mais elle divertit énormément. C'est un très bon livre qui me donne envie d'en découvrir d'autres de l'auteur !

4 commentaires:

  1. L'histoire a l'air un brin décalée, et pas trop longue à lire... Ça me plaît bien, dis donc! Ahlàlà, à cause de toi, ma wish-list va encore se trouver allongée d'un livre! :)

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour je passe mon histoire des arts dans moins d'une semaine et ma problématique est la monstruosité. J'ai donc choisis Cristal qui songe en oeuvre littéraire, l'ennui c'est qu'il faut que je choisisse un passage (une page) ou la monstruosité est très présente mais je ne sais pas du tout quelle page ou passage prendre pour tenir 3 minutes environ. Si vous avez une quelquonque idée n'hésitez pas je suis preneuse.
    PS: Merci de préciser le chapitre et la page s'il vous plait.
    Merci d'avance.
    Je suis tellement désespérée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, je dois avouer que ma lecture n'est pas assez récente pour pouvoir aider là dessus, mais si vous l'étudiez c'est que vous l'avez lu ? Donc je pense que si vous arrivez à retrouver le passage où Zena retrouve le héros et que l'homme lézard les suis et tente d'étrangler la naine, vous allez surement avoir une belle image de la monstruosité. Ou n'importe quelle description du Cannibale, qui est le plus monstrueux de l'histoire.

      Supprimer