dimanche 28 juin 2015

Le Petit Prince - Antoine de Saint-Exupéry

Le Petit Prince
Auteur : Antoine de Saint-Exupéry
Genre : Littérature
Édition : Folio Gallimard
Description :
«Le premier soir, je me suis donc endormi sur le sable à mille milles de toute terre habitée. J'étais bien plus isolé qu'un naufragé sur un radeau au milieu de l'océan. Alors, vous imaginez ma surprise, au lever du jour, quand une drôle de petite voix m'a réveillé. Elle disait : “S'il vous plaît... dessine-moi un mouton !” J'ai bien regardé. Et j'ai vu ce petit bonhomme tout à fait extraordinaire qui me considérait gravement...»
xxx

Je sais, vous allez vous dire : "Comment ! Elle n'avait jamais lu le Petit Prince avant !?" Eh bien non. Ce sont des choses qui arrivent et que je me suis empressée de corriger vu que j'ai eu une occasion cet après-midi.
Il ne m'aura fallu que quelques heures pour le dévorer.

Et maintenant... comment faire une critique d'un chef d’œuvre ? Comment ne pas dire ce que tout le monde a déjà dit ?
Je n'ai jamais lu de vrai critique de ce roman il me semble. J'ai lu plein d'extraits, j'ai traduit des passages en cours, et pour la première fois je l'ai lu en intégralité. Je ne peux pas vraiment être objective sur cette histoire puisque je l'ai lu en sachant que tout le monde l'a aimé et que, par conséquent, je devais l'aimer. Alors la question est : est-ce que j'ai vraiment aimé, ou est-ce que mon esprit s'est formaté de manière à ce que j'aime ?

Je pense pouvoir dire que j'ai bien aimé. C'est vraiment une belle histoire, très bien écrite. Ce qui est beau dans cette histoire est la naïveté du récit, du Petit Prince et de tout ce qui se passe. La naïveté se ressent jusque dans la description des choses, qui est très poétique et belle, notamment l'éclosion de la fleur.
De plus, j'ai apprécié la critique constante de tout ce qui fait un adulte : l'absence d'imagination, leur autorité, le désir de reconnaissance et la notion de propriété et d'argent. Tout ça est futile pour le Petit Prince car pour lui le bonheur et la beauté sont dans les petites choses simples de la vie.

"On ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux."

J'ai beaucoup aimé la morale de l'histoire ainsi que cette idée qu'il faut apprivoiser les choses pour les rendre uniques, et pas seulement les acheter ou les posséder. J'aime beaucoup ce genre de rapport aux choses donc ça m'a tout de suite parlé.

C'est une lecture assez courte, qui ne me marquera pas forcément beaucoup dans le sens ou le Petit Prince est une figure très connue et qui marque déjà sans le lire. Mais c'est agréable et à relire.
Et la réponse à la question "est-ce que c'est un chef d’œuvre ?" ? Je crois bien que oui...

2 commentaires:

  1. C'est une oeuvre qui peut se lire à tout âge, et dans lequel on y trouvera des choses différentes en fonction de sa vie, son expérience, etc...
    Tu me donnes envie de le relire tiens !

    RépondreSupprimer