jeudi 27 août 2015

Je suis un dragon - Martin Page

Je suis un dragon
Auteur : Martin Page
Edition : Robert Laffont
Genre : Littérature/Fantastique
Description :
"On s'habitue à être surhumain, et très vite on comprend que ce n'est qu'une des multiples façons que la vie a trouvées pour nous dire qu'on est un inadapté."

Margot est une jeune orpheline timide et solitaire. Un jour, elle découvre sa véritable nature : elle est douée de capacités extraordinaires. Ces pouvoirs la terrifient, elle les dissimule jusqu'à ce qu'un événement tragique la contraigne à se dévoiler. On lui demande alors de mettre ses dons au service de l'humanité. Sa vie se partage désormais entre son quotidien de jeune fille espiègle et des missions d'une grande violence. Adulée et crainte, elle devient une icône. Mais peut-on sauver le monde si l'on s'y sent étranger ?

En s'inspirant de l'univers des superhéros, Martin Page se réapproprie les codes habituels du genre. Captivant, bouleversant, Je suis un dragon est un roman sur la puissance de la fragilité et sur la possibilité de réinventer sans cesse nos vies.

xxx

Je suis un Dragon, c'est une sorte d'OLNI littéraire. Pratiquement tout dans ce bouquin fait penser à la Littérature avec un grand L, celle qui reçoit des prix littéraires, alors que l'histoire de l'héroïne en fait un récit de science-fiction. C'est cette ambiguïté qui m'a attirée, cette promesse d'un roman original, de quelque chose qui n'a pas déjà été vu maintes fois.

Margot est une jeune adolescente qui a un passé très marqué et sanglant... au point qu'un jour, après un gros incident qui se déroule au collège, elle se retrouve à cheval entre la CIA et les services secrets français, et que sa vie change à jamais. Toute sa vie devient contrôlée par ces gens qui lui sont inconnus, elle se retrouve transformée en symbole médiatique et en arme politique, loin de la jeunesse qu'elle rêverait de vivre.

Il y a quelque chose de pur et de distant dans la façon qu'a Page d'aborder ce sujet : on survole l'histoire, on n'a que l'essentiel, comme un grand résumé de sa vie. On est très loin des super-héroïnes de comics que tout le monde connait. Parfois, on attend un peu que ça démarre, mais finalement ce n'est pas désagréable, c'est une lecture qui ne demande visiblement pas d'implication, alors qu'au fond l'histoire de Margot touche profondément.

Ce n'est pas un livre sur une super-héroïne, mais un livre sur une jeune fille, puis une adolescence à qui on arrache la vie, que l'on met au milieu de conflits qui ne la concernent pas.
C'est touchant, c'est violent, ça donne parfois envie de vomir tellement c'est (in)juste et vrai ; c'est plein d'humanité, mais aussi de féminisme. On voudrait se révolter contre ces gouvernements qui lui arrachent sa liberté, contre ces hommes qui la dégradent et contre tout ce qui lui arrive au long de ce roman ; on voudrait lui rendre cette jeunesse qu'elle passe à aider une humanité ingrate, qui se laisse assister à partir du moment où quelqu'un est là pour la protéger. Les hommes ne savent pas apprécier ce qu'on leur donne mais prennent tout comme un dû, et Margot en fait la triste expérience.

Ce livre est une réussite et d'une grande originalité, ce qui le rend absolument unique. C'est une petite merveille que je recommande.


Cette lecture participe au challenge 2015
lancé par Lecture Imaginaire

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire