lundi 28 septembre 2015

Mini-chroniques BD #3

Je reviens avec une 3e édition de mes mini-chroniques de découvertes BD prises au hasard dans le rayon.
La première, pour sa couverture magnifique, à l'image des graphismes à l'intérieur, ainsi que son format attrayant. Le second, pour son thème bien sûr, car Nirvana a bercé mon adolescence.


Nefer
Ce one-shot de 150 pages des éditions Delcourt, scénarisé et dessiné par Arnaud Boutle est un magnifique conte, à l'arrière goût d’Égypte Ancienne.
Les Anciens, de grandes tours d'argile, se sont retirés du monde il y a plusieurs générations d'Homme, mais l'arrivée d'un mal étrange les pousse à rejoindre leur terre natale : la Montagne Sacrée, au prix d'un long voyage parmi les différents peuples humains.
Ce voyage aux côtés de Tour de Septentrion et de Nefer est magnifique et envoûtant, les différents peuples ont une histoire pleine de richesses. En quelques pages, Boutle parviens à nous faire entrer dans un univers à part et étonnant.


Le Roman de Boddah 
Nicolas Otero reprend le roman de Héloïse Guay De Bellissen et nous livre un témoignage déroutant sur la vie de Kurt Cobain, du point de vue de son ami imaginaire Boddah, à qui il a adressé sa dernière lettre avant de se suicider.
Sans grandes nouveautés sur la vie torturée du chanteur, on y trouve surtout son histoire d'amour avec Courtney Love, sa paternité, la musique et la drogue. Le dessin est brouillon, dans une volonté d'illustrer le côté grunge de l'histoire, au risque d'être illisible la plupart du temps. On ne comprend pas toutes les planches, mais on ressent l'ambiance oppressante dans laquelle vivait Cobain. Je ne sais pas si c'est une bonne BD ou une belle histoire, mais si elle peut apporter quelque chose à certains fans, pourquoi pas. Je ne fais pas partie de ceux qui apprécieront cette plongée dans son intimité, même si certains événements expliqueront les paroles de ses chansons.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire