lundi 23 novembre 2015

Même pas mort - J.P. Jaworski

Même pas mort
Rois du Monde, tome 1
Auteur : Jean-Philippe Jaworski
Genre : Fantasy Historique
Edition : Les Moutons Electriques
Description :
Je m’appelle Bellovèse, fils de Sacrovèse, fils de Belinos. Pendant la Guerre des Sangliers, mon oncle Ambigat a tué mon père. Entre beaux-frères, ce sont des choses qui arrivent. Surtout quand il s’agit de rois de tribus rivales… Ma mère, mon frère et moi, nous avons été exilés au fond du royaume biturige. Parce que nous étions de son sang, parce qu’il n’est guère glorieux de tuer des enfants, Ambigat nous a épargnés.
Là-dessus, le temps a suivi son cours. Nous avons grandi. Alors mon oncle s’est souvenu de nous. Il a voulu régler ce vieux problème : mon frère et moi, il nous a envoyés guerroyer contre les Ambrones. Il misait sur notre témérité et notre inexpérience, ainsi que sur la vaillance des Ambrones. Il avait raison : dès le début des combats, nous nous sommes jetés au milieu du péril. Comme prévu, je suis tombé dans un fourré de lances. Mais il est arrivé un accident. Je ne suis pas mort.
xxx

 Je me suis ENFIN décidée à lire le premier tome de cette série qui fait parler d'elle. Je crois que je n'ai jamais vu de livre qui ait des avis positifs aussi unanimes !

Même pas mort est le premier opus d'une trilogie du maintenant célèbre Jaworski, auteur français de talent qui sait manifestement manier sa langue maternelle. Il nous entraîne aux côtés de Bellovèse au fin fond de la Gaule Celtique pour une aventure originale et palpitante. Originale, car il est rare de lire des écrits sur cette époque et non pas par son intrigue que l'on aurait pu retrouver dans d'autres bons livres de fantasy (soit dit en passant, c'est parce qu'on m'a fait remarquer que c'était en Gaule que je l'ai noté, parce que les noms de lieux ne m'évoquaient rien du tout et que ce n'est pas tellement précisé, vu que le narrateur n'aurait aucune raison de préciser à quelle époque il vit). Palpitante, parce que les événements sont imprévisibles. Jaworski apporte une structure particulière et originale à son roman : découpé en quatre chapitres totalement disproportionnés ceux-ci donnent l'impression de remonter dans le temps et de faire rajeunir le héros à chaque fois. C'est un choix très original, mais pour le moins frustrant. A chaque fin de partie on est coupés dans notre élan pour revenir des années en avant et découvrir un autre aspect de l'histoire du héros, ce qui m'aura valu des difficultés à replonger dans l'histoire à chaque fois.

A ce détail, j'ajoute aussi un passage que j'ai du lire en diagonale après une panne de lecture de plusieurs jours, afin de pouvoir avancer dans ma lecture. Il n'y avait rien à faire, les pensées et Bellovèse ne m'intéressaient pas mais alors pas du tout à ce moment là ! Mais c'était un passage de description et non d'action, donc ça a vite été passé.

Mais si on oublie tout ça, chacune des trois parties est passionnante ! (Pas l'espèce de prologue, qui m'a bien barbé même s'il plantait un peu le décors et surtout nous familiarisait avec le style de l'auteur. Heureusement qu'il était court). L'auteur a une plume magnifique qui nous fait redécouvrir la langue française alors que bien d'autres écrivains (ou traducteurs) la massacrent ou la réduisent à sa forme la plus simple et banale.

De plus, Jaworski sait ce qu'il fait, il nous promène tout au long du bouquin, à chaque changement d'époque, il sème des indices, soulève des questions auxquelles personne ne veut répondre, évoque des noms qu'on ne connaît pas, pour qu'enfin tout se démêle à la fin. Le fond de l'histoire, une fois qu'on assemble les bouts, se révèle être d'une grande complexité et profondeur, mais surtout d'une très grande qualité. Les quelques défauts que j'ai pu relever ne suffisent pas à enlever de la superbe à ce livre qui est indéniablement bon. Et évidemment, Jaworski donne envie de connaître la suite, mais sans nous laisser trop sur notre faim non plus.

Du coup, ce n'est pas un coup de coeur, mais c'est un sacré bon roman !

5 commentaires:

  1. Ravi qu'il t'ait plu. Pas de coup de coeur non plus, mais un vrai bon roman comme sait en faire l'auteur : Jaworski est grand !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'attendrais d'en lire d'autres de lui pour affirmer ça aussi, mais il en a tout l'air ! :)

      Supprimer
  2. J'ai adoré. J'attends la parution du troisième tome (qui est en fait la deuxième moitié du deuxième...) pour m'y remettre (et sans doute relire le premier volume au passage).
    C'est évidemment superbement bien écrit, c'est bien construit (et je pense que le prologue, dont le ton et la "puissance" m'a ravi, a une grande importance pour le contexte de l'histoire de cette saga... ;) ), bref, cette lecture fut un ravissement du début à la fin !

    RépondreSupprimer
  3. Un claque pour moi que ce bouquin. Je l'ai largement préféré à Gagner la guerre, du même auteur.

    RépondreSupprimer
  4. C'est un beau texte et le contexte est original. J'ai hâte de lire la suite (mais je préfère attendre d'avoir les 2 parties pour ça ^^).

    RépondreSupprimer