jeudi 31 décembre 2015

Fondation - Isaac Asimov

Fondation
Cycle de Fondation, tome 1
Auteur : Isaac Asimov
Genre : Science-Fiction
Édition : Folio SF
Description :
En ce début de treizième millénaire, l'Empire n'a jamais été aussi puissant, aussi étendu à travers toute la galaxie. C'est dans sa capitale, Trantor, que l'éminent savant Hari Seldon invente la psychohistoire, une science nouvelle permettant de prédire l'avenir.
Grâce à elle, Seldon prévoit l'effondrement de l'Empire d'ici cinq siècles, suivi d'une ère de ténèbres de trente mille ans. Réduire cette période à mille ans est peut-être possible, à condition de mener à terme son projet : la Fondation, chargée de rassembler toutes les connaissances humaines. Une entreprise visionnaire qui rencontre de nombreux et puissants détracteurs...

xxx

Pour l'anecdote, l'autre jour, croisant ma chef en pause avec mon exemplaire de Fondation fraichement reçu à Noël, elle m'a dit "Dis donc, vous commencez à avoir une sacrée culture en SF !". Je dois avouer que ça fait toujours plaisir venant de ses supérieurs hiérarchique quand on bosse dans une librairie depuis seulement 2 ans, et c'est aussi un peu le sentiment que j'ai eu en achevant cette année par la lecture d'un des plus grands classiques de la Science Fiction.

Après des années à me faire entendre dire qu'il fallait absolument que je lise cette série, voilà, c'est fait, je suis lancée. Si j'en fais toute une montagne, c'est parce qu'il m'aura fallu du temps pour oser franchir le cap de la première page et me plonger dans cet univers qui fait peur, quand on ne le connait pas.

Dès les premières pages, Asimov m'a enlevé cette peur et m'a fait entrer dans un monde décrit simplement et bien expliqué, très loin de la hard SF qu'on s'attendaient à découvrir, mes préjugés et moi.
Le premiers pas est franchis, il n'en restera que 4 par la suite, non moins imposants et impressionnants, mais que je me ferais une joie de lire dans les semaines qui viennent !

Parlons un peu du bouquin... Hari Seldon (je suis la seule à penser tout de suite à Sheldon de TBBT et ses nombreuses références à Asimov ?) créateur de la phychohistoire, prédit avec précision la chute de l'Empire Galactique durant les 300 années suivantes, puis une période de 300 000 ans de chaos total avant qu'une civilisation puisse renaître enfin et que l'humain puisse redevenir ce qu'il était. Il décide donc de créer la Fondation ayant pour but de réduire au maximum cette durée de chaos.

Le premier tome est divisé en de nombreuses parties, chacune retraçant des événements majeurs de la Fondation depuis sa création. On bondit de 30 ou 50 ans à chaque fois, on découvre un palmarès de personnages et de civilisations influencés par la Fondation, ainsi que les répercutions de leurs actions dans le futur. Ces sauts dans le temps rendent le livre beaucoup plus vraisemblable que si on avait l'histoire d'une civilisation sur une seule courte période, mais ça empêche aussi de vraiment s'attacher aux personnages. Du coup, il me manque la petite pointe d'intérêt qui me donne envie de dévorer la suite, pour l'instant ce n'est que de la curiosité. J'espère qu'au fil des autres tomes on aura l'occasion de plus approfondir une période et de pouvoir s'attacher à certains personnages qui ne seraient pas des politicards manipulateurs !

En attendant, c'est une bonne lecture qui explore tout un tas de choses que je ne connaissais pas et vraiment intéressantes (la description de la chute d'un empire sur des centaines d'années, la relation très étroite entre science, religion et pouvoir, etc.) et je compte bien achever les 5 tomes dans les plus brefs délais.

3 commentaires:

  1. Ils sont tous à la maison, je n'ai donc aucune excuse. Je crois que la SF m'impressionne ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quoi, quoi, quoi ? :O moi qui pensait que tu savais tout et que tu avais tout lu ! :p

      Supprimer
  2. Je n'ai lu que des nouvelles d'Asimov... mais j'ai une piètre culture en matière de roman SF donc c'est déjà pas mal :D Un jour je me lancerai peut-être dans ce cycle, il me parle bien !

    RépondreSupprimer