lundi 8 février 2016

Aristote et Dante découvrent les secrets de l'Univers - B.A. SAENZ

Aristote et Dante découvrent les secrets de l'Univers
Auteur : Benjamin Alire Saenz
Genre : littérature pour ados
Édition : Pocket Jeunesse
Description :
Ari, 15 ans, est un adolescent en colère, silencieux, dont le frère est en prison. Dante, lui, est un garçon expansif, qui voit le monde à sa façon. Quand ils se rencontrent à la piscine, ils semblent n'avoir rien en commun. Pourtant, ils commencent à passer du temps ensemble et développent une profonde amitié. Une de ces relations qui change la vie et dure pour toujours.
C'est donc l'un avec l'autre, et l'un pour l'autre, que les deux garçons vont partir en quête de leur identité et découvrir les secrets de l'univers.

xxx

Aristote est étrange, naïf. Il m'a fait l'effet d'un garçon de 10 ans durant la majeure partie du livre. Il est solitaire, sans ami mais qui ne cherche pas à en avoir, et qui se pose des questions sur tout. Pourquoi ses parents ne parlent pas de son grand frère, comme s'il n'avait jamais existé ? pourquoi son père se réveille la nuit à cause de ses cauchemars ?
Et puis, il rencontre Dante. Dante est son premier ami. Il va l'ouvrir à un monde nouveau, empli de nature, de poésie et d'art.
"Je voulais leur dire que je n'avais jamais eu de véritable ami, jusqu'à ce que je rencontre Dante. Qu'avant, je ne savais pas que des gens comme lui existaient - des gens qui observaient les étoiles et les mystères de l'eau, qui savaient que les oiseaux appartenaient au ciel et n'étaient pas faits pour être abattus en plein vol."
J'avais commencé ce livre en VO, je l'ai laissé tombé parce que j'avais d'autres livres en cours, et finalement j'ai en envie de le terminer... C'est entre la VO et la VF que j'ai découvert la fin de l'histoire, selon si je le lisais chez moi ou au travail (je peux d'ailleurs vous dire qu'il est très bien traduit).

Ce livre est étrange, tout comme ses deux héros. Il parle de solitude, d'art, et de tout ce qui peut passer dans la tête d'un garçon de 15 ans. Et en même temps, c'est un livre qui respire : les chapitres sont courts, les dialogues brefs, comme si chaque mot était compté, comme s'il ne fallait pas trop en dire. C'est l'histoire d'un garçon qui a une énorme carapace, et celle d'un autre qui dit tout ce qu'il pense.

Je trouve ça très original et beau à lire. J'ai eu l'impression d'être dans la tête de Ari, de ressentir tout ce qu'il vivait, car il a des raisonnements très cohérents et réalistes pour un adolescent. Saenz se met parfaitement à la place du garçon et nous fait ressentir son mal être avec justesse, de même que ses difficultés à communiquer, que ce soit avec ses amis ou avec ses parents ; la peur d'être jugé et la constante colère que l'on porte en soi.

C'est un livre très déconcertant mais qu'on ne peut pas oublier. J'ai parfois eu l'impression d'être à des années lumières du monde de Ari, et en même temps eu l'impression d'avoir vécu les mêmes choses que lui.

Ce livre ne fait pas réfléchir, il ne remet pas en question mais montre une petite bribe de ce qu'il peut se passer dans la tête d'un adolescent, toutes les questions qui peuvent traverser un cerveau, toutes les associations illogiques que l'on peut faire à cet âge là. Une très belle histoire, très juste et vraie.

2 commentaires:

  1. J'hésite beaucoup a lire ce livre, j'en ai entendu du bien presque partout mais j'ai peur que ça ne me plaise pas :s peut-être quand il sortira en poche...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est spécial et ça ne peut pas plaire à tout le monde, c'est sûr :) il faut être un lecteur curieux et ouvert d'esprit dès le départ, donc ça réduit par mal ^^ mais si déjà il t'intéresse c'est un bon début ! Feuillette-le, tu te feras tout de suite un avis :)

      Supprimer