mardi 8 mars 2016

Les Messagers des Vents - Clélie Avit

Les Messagers des Vents
Auteur : Clélie Avit
Éditeur : Éditions du Masque (MSK)
Genre : Fantasy
Description :
Ses cheveux bleus, son pendentif, il faut les cacher, Eriana le sait. Fuir, rester sur le qui-vive, l’arc à la main, c’est son quotidien. Le jour où elle croise la route de Setrian, jeune messager de la cité d’Ivoire, tout bascule. Eriana a été désignée par une prophétie, avec neuf autres jeunes filles. Les pouvoirs de l’une d’entre elles permettront de sauver Myria.
Le problème : Eriana n’a pas conscience de l’existence de ses pouvoirs. Elle ne connaît pas leur étendue, ignore comment les utiliser. Pourtant, il lui faudra apprendre les codes de Myria, déjouer les pièges, deviner le jeu de ses ennemis.

xxx

 (Sortez le champagne, cette chronique inaugure mon entrée dans la team Elbakin.net !
Vous pouvez trouver le post d'origine sur le site, et à l'avenir je mettrais une petite image et un lien chaque fois que je rédigerais un avis pour le site !)

Une prophétie ; une orpheline douée à la survie qui se découvre des dons pour la magie et sur qui repose l'avenir de l'humanité.
Les Messagers des Vents a tout d'un cliché, vous vous direz ; d'autant plus que, quand on touche à la magie des quatre éléments, le terrain peut rapidement devenir glissant. Pourtant, Clélie Avit dont c'est seulement le deuxième roman, et le premier du genre, s'en tire avec les honneurs. Réussir à pondre quelque chose d'original et accrocheur avec un tel point de départ est un défi très difficile à relever.

Dès les premières pages du récit, on découvre une plume très agréable qui nous plonge totalement dans l'univers et qui présage déjà un roman de qualité. L'auteure connaît son univers et ne demande qu'à nous le faire découvrir, ce qu'elle parvient à faire avec juste ce qu'il faut de descriptions et d'émotions, de même que les éléments importants de l'histoire sont dévoilés au compte-goûte, ce qui rend chaque révélation plus surprenante. Si on ajoute à ça une héroïne qui est loin d'être énervante, voir même charismatique et une intrigue qui tient carrément la route, cela donne un très bon livre !

La surprise principale de cette série réside dans la forme de magie développée par l'auteure : certaines personnes sont douées d'un inha, une sorte d'aura invisible, une énergie presque palpable qui permet de contrôler, dans une certaine mesure, un élément - les vents dans le cas présent. Ensuite, chacun de ces mages révèle une aptitude propre à l'une des douze classes de mages (les messagers, qui ont le pouvoir de guider la pensée des gens ; les contacteurs, qui comme leur nom l'indique contactent par télépathie les autres mages de leur élément ; les artistes, prophètes, etc.), ayant chacune une fonction bien précise dans la société, formant un ensemble complexe et solide. Cependant quand la menace d'une treizième classe pèse sur la Friyie, c'est tout l'équilibre qui est menacé.

Ce livre, sans être inoubliable, est une très bonne surprise, surtout si on le compare à la fantasy éditée ces dernières années pour les adolescents. De l'originalité, de la qualité et des personnages attachants : il ne manque plus qu'une suite du même niveau pour confirmer le talent de l'auteure ! Celle-ci, annoncée pour juin 2016 par les éditeurs, révèlera (ou non) tout le potentiel de l'histoire.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire