jeudi 18 août 2016

Cinder - Marissa Meyer

Humains et androïdes cohabitent tant bien que mal dans la ville de New Beijing.
Une terrible épidémie ravage la population.
Depuis l'Espace, un peuple sans pitié attend son heure...

Personne n'imagine que le salut de la planète Terre repose sur Cinder, brimée par son horrible belle- mère. Car la jeune-fille, simple mécanicienne mi-humaine, mi-cyborg, détient sans le savoir un secret incroyable, un secret pour lequel certains seraient prêts à tuer...

xxx


Une adaptation futuriste, c'est un peu ce qui manquait à la quantité innombrable de réécritures des contes de notre enfance. Je dis bien des, car si ce premier tome est centré sur Cendrillon/Cinder, il ne s'agit pas que d'elle. En effet, on croise notamment Levana, qui n'est autre que la grande méchante de Blanche-Neige, la-plus-belle-d'entre-toutes, mais il y a quelques autres personnages évoqués qui vont faire leur apparition plus tard (il suffit de faire le lien avec les titres des autres tomes pour le savoir).

Dans cette histoire, beaucoup d'éléments sont prévisibles notamment à cause de cette base commune qu'on connait tous. Mais si Cinder suit la voie de son originale, elle le fait complètement différemment. Cyborg, mécanicienne, Cinder est loin d'être une pauvre enfant qui est réduite en esclavage par sa méchante belle-mère. Elle est certes couverte de cambouis, mais pas moins débrouillarde, avec un fort caractère. D'ailleurs, elle n'attend pas que le prince vienne la chercher et la sauver, car elle n'a pas besoin de lui, mais est au premier rang quand il s'agit de le sauver lui.

Dans les éléments prévisibles, il y a aussi les twists propres à l'histoire, dont celui de fin qui est plus-que-prévisible et qui est très souvent évoqué de manière à ce qu'il soit pratiquement impossible de ne pas l'avoir vu venir (mais comme cette série est destinée aux ados, peut-être que certains seront surpris quand même !). Ce n'est pas déplaisant pour autant. D'autant plus que l'histoire de fond est bien plus riche et plus complexe qu'un simple conte : Levana, habitante de la lune, menace de faire la guerre à ce qui reste de la Terre après une 4e guerre mondiale dévastatrice qui aura ravagé beaucoup de choses. En parallèle s'est développé une étrange épidémie, radicale, qui tue la population à une vitesse folle. Au milieu de ça, on trouve des clins d'oeil au conte, notamment à travers le pied de Cinder qui est assez important à l'histoire, et le bal, certes moins important que celui où le Prince doit choisir sa Reine, mais tout de même.... :)

En bref, on a ici une Cendrillon badass, une histoire de SF prenante et qui tient la route, et surtout un roman qui fait rêver, car il est loin d'être cruche. A lire :)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire