vendredi 9 décembre 2016

Aeternia, tome 2 - Gabriel Katz


C’est l’heure du duel décisif entre les deux camps qui s’entredéchirent pour la cité mère de Kyrenia. Deux champions vont s’affronter sur le sable de l’arène, un combat qui peut faire basculer le destin d’un peuple entier. Mais quelques heures à peine avant le coup de gong, le culte du Prophète a perdu son champion. Qui affrontera le Corbeau, redoutable gladiateur du Temple ?

Déchirée par les luttes de pouvoir, la plus grande cité du monde est au bord de la guerre civile. Le culte millénaire de la Grand déesse, menacé par celui d’Ochin qui se répand comme un raz-de-marée, n’a plus qu’un recours : la violence. Entre complots, combats et trahisons, chacun lutte pour sauver sa place et parfois sa vie…

xxx

Suite à la vidéo faite pour le premier tome.... je continue mon avis sur cette diptyque à l'écrit !
On se retrouve, avec L'envers du Monde, au milieu du grand conflit qui rythme l'intrigue : le culte de la Déesse et celui d'Ochin vont devoir combattre, par le biais d'un duel entre les deux champions de chaque camp. Et tout irait bien, si.... le champion d'Ochin était toujours disponible ! ;)

L'ambiance de ce deuxième opus change un peu, avec un petit changement des points de vue partagés avec le lecteur. Le côté cynique de Desmeon que j'appréciais quand il était mis en parallèle avec le sérieux de Leth Marek m'a un peu moins amusé, et l'histoire en générale m'a parue assez prévisible, à l'instar du premier volume. J'ai eu l'impression d'avoir une lecture saccadée, malgré le fait que je sois plongée dans l'histoire, mais je n'arrive pas à savoir si le problème vient du livre, du fait d'avoir discuté avec l'auteur (et de ne plus faire distinction entre auteur et oeuvre) ou si la période très chargée au travail a fait que j'ai eu du mal à m'immerger totalement dans le récit.

Le résultat est que cette lecture était très agréable, le style est fluide, parfois marrant, mais l'histoire n'est pas transcendante. On est loin du coup de coeur que j'espérais, mais ça ne m'empêchera pas d'aller jeter un coup d'oeil aux autres séries de l'auteur :)

1 commentaire:

  1. Ah quand j'ai eu la même réaction, je me suis prise une volée de bois vert. Pourtant, si je le trouve en deçà du Puit des Mémoires sans que cela ne retire rien au talent de Gabriel Katz.

    RépondreSupprimer