lundi 16 janvier 2017

Le Garde, le Poète et le Prisonnier - Lee Jung-myung


Pénitentier de Fukuoka, Japon, 1944.
Dans ce sombre lieu dont peu sortent vivants, le gardien Sugiyama, réputé pour sa cruauté bestiale, vient d'être assassiné. Le jeune conscrit Watanabe est chargé de l'enquête, mais un détenu coréen, communiste et résistant, s'accuse du crime.

Pourtant Watanabe ne le croit pas et décide de poursuivre ses investigations, malgré les ordres contraires de sa hiérarchie.
Il découvre l'étrange relation qui s'était nouée entre la brute Sugiyama et le poète Yun Dong-ju. Alors que les bombes pleuvent sur Fukuoka, Watanabe mettra tout en oeuvre pour protéger Yun Dong-ju et affronter un complot qui dépasse largement l'enceinte de la prison.

xxx

Sortez le champagne ! Je commence l'année en beauté en lisant non seulement un policier (je dois en lire un par an, les bonnes années), mais un policier coréen !
Tout d'abord, ne vous fiez pas à la descriptions de l'éditeur, qui donne l'impression d'être au milieu d'un complot énorme et qu'on va avoir des révélations à la Da Vinci Code. Nope. En fait, on a plutôt l'ambiance oppressante d'un huit clos qui donne froid dans le dos, qui retourne l'estomac de faim, quand on passe ses soirées aux côtés des prisonniers coréens.

Le contexte du bouquin est la fin de la Seconde Guerre Mondiale, le pénitentier de Fukuoka est réquisitionné pour enfermer les rebelles coréens qui menacent la pureté de l'Empire japonais. Le jeune Watanabe va être chargé de mener l'enquête autour d'un meurtre, mais ce n'est pas cette enquête qui fait l'essence du bouquin.

Librement inspiré par la vie du poète Yun Dong-ju, on découvre le récit d'un lien étroit créé entre cet homme et plusieurs de ses gardiens de cellule, notamment par le biais de la littérature, dont il s'est servi pour leur ouvrir les yeux et le coeur. On navigue de page en page entre les frissons de la prison froide, le vol des cerfs-volants, et la douceur d'un poème.

Véritable ode à la poésie, c'est aussi une ode à la vie, la paix et la liberté.
Ce livre est magnifique, doux et violent à la fois, long et en même temps bien trop court. Un petit bijou, à découvrir.
(Je trouve aussi qu'il mériterait une adaptation au cinéma, le résultat serait somptueux !)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire