mercredi 1 mars 2017

Le Langage de la Nuit - Ursula K. Le Guin

En 1979, Ursula K. Le Guin est au sommet de sa gloire : ses romans de science fiction et de fantasy se sont imposés comme des chefs d’œuvres et elle est une des romancières américaines les plus primées. Toutefois, parallèlement à ces succès publics, elle a la réputation d’être une théoricienne hors pair, et une oratrice remarquable. Elle parcourt alors universités, congrès, bibliothèques et librairies pour parler des sujets qui la passionnent : le féminisme, l’anarchisme, le rôle humaniste de la littérature, et, surtout, la fonction des littératures de l’imaginaire. Le langage de la nuit recueille les essais littéraires qui résument sa pensée et composent un manifeste pour l’imaginaire, car si nous pensons et parlons le jour, la moitié de notre vie se passe la nuit, où se réfugient la poésie et l’imaginaire. Pourquoi les littératures de l’imaginaire ont cessé, au vingtième siècle, d’être le cœur de la littérature ? Que permet la science-fiction ? Quelle est la place de la littérature jeunesse dans la littérature ? Autant de questions qui occupent les lecteurs depuis cinquante ans et qui trouvent des réponses dans ce volume, préfacé par le romancier Martin Winckler, fin connaisseur de la science-fiction, et grand admirateur de l’humanisme merveilleux de Le Guin.

xxx


Quand ce livre est sorti, il n'a pas eu le temps de rejoindre la table des nouveautés que mon collègue me l'avait déjà collé dans les mains en m'annonçant "Ta Ursula Le Guin a sorti un essai". Il y a eu un lot de "quoi ?" et "comment !?" incrédules, avant une vague de sur-excitation en me disant que ce livre allait être génial.
Quand on est libraire, il faut avouer que les tentations sont nombreuses et que si on ne se raisonne pas, on achète des nouveaux livres tous les jours. Ca faisait très longtemps que je n'avais pas craqué et que je n'étais pas passée en caisse immédiatement à la sortie d'un nouveau livre. Pour elle, je n'ai pas hésité une seconde. Je savais qu'un essai sur la SF et la Fantasy, par cette auteure sublime, allait être une perle. Comment est-ce que j'ai fais pour être si déçue au final ?


L'excitation de l'avoir était à la mesure de la déception qui a suivie. En fait d'essais, nous avons ici un recueil d'écrits qu'a fait l'auteur il y a des années ! Certains textes ont 30 ans, et ils n'ont aucun lien entre eux ! Donc aucune cohérence, et parfois on a plus l'impression de lire un journal où elle entre ses pensées immédiates, plutôt qu'un essai.

Ensuite, je me suis dis qu'aux vues des idées que l'auteure fait passer à travers ses bouquins, elle avait forcément développé une idéologie très profonde en matière de féminisme, tolérance, et autres. Donc même si les essais sont anciens et découpés, ils auraient pu être bien ! Que nenni. Elle enfonce la plupart du temps des portes ouvertes. Forcément, je suis d'accord avec ce qu'elle dit, mais j'attendais qu'elle m'apprenne de nouvelles choses, change mon point de vue, me fasse réfléchir. Ca n'a pas été le cas.

La seule partie vraiment passionnante a été sur la création de Terremer, là j'ai vraiment adoré et ça m'a donné envie de relire la série complète. Malheureusement, ça s'est arrêté là.

Peut-être que je suis passée un peu trop à côté du truc, peut-être que j'en attendais trop. Le résultat est qu'ensuite j'ai été tellement déçue que je n'ai pas réussi à aller au bout des essais, malgré de nombreuses tentatives...

4 commentaires:

  1. Il est dans ma PAL depuis quelques temps, mais je veux d'abord terminer le cycle de Terremer avant d'en savoir davantage sur les coulisses.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il te plaira plus qu'à moi :)

      Supprimer
  2. Arf c'est dommage qu'il ne t'ait pas plu, pour ma part j'ai hâte de le lire. Mais je suis une grande fana de ses articles de fond et de ses préfaces donc je ne devrais pas être trop déçue.
    C'est les essais en général qui ne te parlent pas trop ou juste celui-là parce que c'est un méli-mélo de textes divers ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai lu que des romans d'elle à part ça, donc je ne sais pas si ce sont ses autres écrits en général ou juste ce recueil qui n'est pas ce que j'attendais. Surtout que dans l'ensemble le début m'a bien emballé !

      Supprimer