jeudi 4 janvier 2018

Freaks' Squeele Funérailles, tomes 3 et 4 - Florent Maudoux



J'allais m'apprêter à écrire une chronique sur les quatre tomes parus de Funérailles, le spin off du comics Freaks' Squeele, quand une petite voix m'a dit.... "tu n'aurais pas déjà écris des chroniques dessus ?".


Effectivement, un article assez complet et similaire à ce que j'allais vous raconter a déjà été publié ici . Je vais éviter de radoter, et me contenter de vous donner de bonnes raisons de lire cette série :


  • elle est belle que ce soit le livre-objet ou les illustrations, le papier, la tranche noire... c'est un livre magnifique.
  • l'histoire est remplie de références, à la fois historiques (Jeanne d'Arc, la mythologie scandinave, le groupe Anonymous) et culturelles (des tableaux de maîtres qui sont parodiés, Batman que l'on aperçoit quelques fois, Assassins' Creed, mais aussi des visages d'acteurs comme celui de Nathalie Portman que l'on peut reconnaître dans un personnage).
    Je suis sûre que chaque lecteur en relèvera des différentes selon sa propre culture générale, et c'est ce qui est génial. L'auteur les glisse comme des clins d'oeils, que tous ne sauront pas relever.
  • l'histoire est sombre, complexe, violente, mais aussi très drôle, à condition d'aimer l'humour gras et noir. Je n'ai que très peu ressenti ça dans une lecture de comics. On a l'impression que l'auteur prend le lecteur au sérieux, mais en même temps qu'il fait tout l'inverse : tout ceci n'est qu'une grosse rigolade, son histoire est un moyen de raconter des blagues et de faire des références à la pop culture. Il en sort une impression générale que Florent Maudoux est un génie.
Les tomes 1 et 2 (déjà chroniqué) forment avec le 3e un arc qui est appelé par l'auteur l'Arc Shonen. Je ne suis pas sûre de savoir ce qu'il entend par là, car le tome 4 est un peu à part, et la fin du 3e volume ne présage pas du tout la fin d'un Arc narratif, donc seul l'avenir nous dira ce qu'il en est de cette appélation.

Toujours est-il que ces trois premiers tomes sont une pure merveille, j'ai adoré les (re)lire et voir les personnages évoluer. Ils sont tous complets et attachants. L'histoire avance, les héros grandissent, et pourtant, on est encore bien loin de l'univers des Freaks' Squeele d'origine, où Funérailles a un rôle très important et très différent de celui qu'il a ici ! A vrai dire, les mondes de sa jeunesse et de sa "vieillesse" sont tellement différents qu'on se demande comment l'auteur va réussir à faire le lien avec cohérence.

Le tome 4, comme je l'ai dis, est à part : on y découvre l'histoire d'un personnage secondaire : Eve Van Helsing, qui nous permet d'aborder l'histoire des trois volumes précédents par un autre angle, avant de rejoindre le scénario principal. Je l'ai trouvé un peu en dessous du reste, étant donné l'attente qu'il y a eue entre la parution du tome 3 et du tome 4 : il fait l'effet d'une histoire de remplissage. J'espère que la suite sera à la hauteur (et aussi qu'elle ne sera pas trop longue, j'aime les histoires courtes et denses !) et qu'elle nous apportera plein de réponses sur ce personnages (qui est le meilleur de toute la saga).

Si je n'ai qu'une chose à dire : lisez cette série. Le spin off ou la saga d'origine, peu importe, Florent Maudoux est merveilleux.

1 commentaire:

  1. Je l'ai repéré et feuilleté à plusieurs reprise cette série de BD. Tu me donne envie d'appronfondir la chose! ;-)

    RépondreSupprimer